Acanthoscurria geniculata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Acanthoscurria geniculata

Message  mygales68 le Jeu 12 Mar - 0:43

Acanthoscurria geniculata (Koch 1841)

Famille: Theraphosidae
Sous famille: Theraphosinae
Genre: Acanthoscurria (Ausserer, 1871)
Espece: geniculata (Koch, 1841)
Origine: Brésil (nord)

Habitat naturel:
Cette espèce se rencontre en forêt. Elle vit généralement au sol dans une « cachette » simplement aménagée sous une vieille grosse branche au sol, troncs, grosses racines, etc…. On remarquera toutefois que les juvéniles ont tendance à apprécier les cachettes placées légèrement en hauteur.

Description :
Belle mygalomorphe de grande taille dépassant parfois les 200 mm d’envergure. La couleur de fond est marron foncé. Les pattes possèdent des bandes de couleurs blanc cassé tirant sur le crème ainsi que le bord des chélicères. Les poils sont d’une couleur rougeâtre. Le mâle est identique mais plus « fin » avec de longues pattes et possède des ergots sur la première paire de pattes.

Terrarium:
Un terrarium de 40 x 30 x 30 (L x l x h) est amplement suffisant. Nous disposeront au fond de celui-ci une couche de 5 cm de tourbe blonde maintenu humide. Une cachette sera mise à sa disposition (écorce de liège, pot à fleur,….). Eventuellement une décoration peut être mis en place avec de fausse plante, ce qui n’est pas vraiment utile.

Temperature:
Jour : 30-32°C / nuit : 26-28°C / période de repos à 15°C de novembre à février pour les adultes est un + pour la reproduction mais n’est pas nécessaire.

Hygrometrie:
L’hygrométrie du terrarium sera maintenu aux environ de 70%. Comme pour la plupart des espèces, le sol ne sera maintenu humide que sur les 2/3 de la surface, et plus sec sur le dernier tiers.

Comportement:
C’est une espèce qui lorsqu’on la regarde, paraît calme et placide car elle se déplace très lentement. Mais lorsqu’elle est dérangée, elle devient très rapide, se dresse et n’hésite pas à « frapper » de ses crocs. Il ne faut donc pas se fier aux apparences. Elles ne projettent que rarement ses poils urticants mais ceux-ci sont assez efficaces. Elle a, comme certaines autres espèces, la particularité de striduler.
Elle est donc à classer parmi les espèces agressives.

Reproduction:
L'accouplement se déroule bien si la femelle étant très rarement agressive avec le mâle. Le cocon est confectionné 12 à 20 semaines après l'accouplement, La naissance des jeunes à lieu généralement après 10 semaines d’incubation. Les cocons de cette espèce donnent naissance à de nombreux mygalons, un cocon comportant plus de 1000 œufs et parfois plus de 2000.

Croissance:
La croissance de cette espèce est rapide. Les premiers mâles adultes apparaissent au bout de 3 ans (1 an de plus pour les femelle).
avatar
mygales68

Nombre de messages : 53
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acanthoscurria geniculata

Message  sydney le Lun 4 Mai - 11:43

photo de la Acanthoscurria Geniculata

avatar
sydney

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum